1er AVRIL, Nouvel AN des Assyro-Chaldéens(6757)…

1er AVRIL, le nouvel an des Assyro-Chaldéens…

 

Le premier Avril, qui est le premier jour de l’année des Assyro-Chaldéens, est l’une des plus anciennes traditions fêtée en Mésopotamie par nos ancêtres. Par cette fête nos ancêtres voulaient montrer la résurection de TAMMOUZ (dieu del’agriculture), d’entre les morts. Dans les anciennes villes (comme Ninive, Babel…) la joie se répandait ce jour là.

 

On retrouve la mort de Tammouz dans l’Epopé de Gilgamesh (cf: « l’Epopée de Gilgamesh » / Traduction et adaptation d’Abed Azrié aux éditions ipomée.). Isthar déstine Tammouz –l’amour de sa jeunesse-, aux pleurs et aux lamentations jusqu’à ce qu’elle décide de descendre au royaume des morts, en menacant les dieux de réveiller tous les morts à fin qu’ils puissent manger et finir toutes les herbes de la terre.

 

Pendant cette période, la nature souffre avec elle. Tous les hommes pleurent Tammouz. Il n’y aura plus de mariage, ni d’accouplement, l’homme et la femme dormiront chacun de son côté. Les animaux de même, ne s’accoupleront plus. Les sources d’eaux et les fleuves s’assechent, les grands fleuves Tigre et Euphrate ne couleront plus. Les arbres dans les jardins ne donneront plus de fruits. Isthar défendra comme un héros son amour. Temmouz sortira du royaume des morts et retrouvera de nouveau la vie. Isthar sortira vaincu de ce voyage plein d’aventure. La résurection de Tammouz va sauver toute la nature et lui redonnera la liberté et la vie. Le sang de l’homme se renouvellera dans ses veines et redeviendra comme avant. Il se battera de nouveau pour l’existance de l’humanité. L’épouse courira vers son mari, les amoureux se retrouveront dans des endroits discrets. Les champs auront plus de récolte… Compte tenu de celà nos ancêtres consideraient sacrés les premiers jours du mois d’avril.

 

Lorsque Assour est dans le royaume obscure, la terre est désequilibré et une certaine désordre et mensonges s’installa entre les hommes. Ils se metteront à se battre symboliquement entre eux. Assour surveillait et fesait le gardien. Le poisson d’avril vient dailleur de ces jours là.

 

Les Assyo-Chaldéens veulent que tout redevient normal après la mort de Tammouz. Ceci on le rencontre aussi chez les Assyro-Chaldéens d’aujourd’hui. Chacun reporte son mariage. Le premier dimanche après Pâques est le jour des mariages. C’est à dire le jour de la résurection du Christ. Ces traditions ne font qu’une petite partie de nos anciens traditions. C’est ainsi qu’avril, tant qu’elle existera sur la terre, sera le royaume des cieux. Notre nouvel an, continuera ainsi à symboliser l’amour, la nouveauté de la vie et comme une pluie de fertilité sur la terre entière, en transmettant aux générations futurs son existance.

  

ISTHAR: Une des plus importantes divinités du panthéon mésopotamien, elle est la déesse nourricière, incarnation de la fértilité et de la fécondité, l’image même de la déesse mère.

TAMMOUZ (en akkadien), Doumouzi (en sumérien): Berger mortel devenu dieu de l’agriculture, est à l’origine dieu de l’arbre. La déesse Isthar s’éprend de lui, mais…

Publicités
Cet article a été publié dans HISTOIRE. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s