Synode sur l’Eglise catholique au Moyen-Orient en octobre 2010

Synode sur l’Eglise catholique au Moyen-Orient en octobre 2010

 

CITE DU VATICAN, 19 SEP 2009 (VIS). Benoît XVI a reçu ce matin à leur demande les Patriarches et Archevêques majeurs des Eglises catholiques orientales, rappelant que dès le début de son pontificat il avait entrepris une sorte de pèlerinage idéal et cordial dans l’orient chrétien, pèlerinage qu’il entend poursuivre. Evoquant le désir de ses hôtes d’avoir "des rencontres plus fréquents avec l’Evêque de Rome, en vue de renforcer la communion des Eglises orientales avec le siège de Pierre et d’étudier ainsi ensemble les questions d’importance. J’estime -a ajouté le Pape- de mon devoir de développer la synodalité, tant pratiquée dans l’ecclésiologie orientale et tant appréciée par le Concile Vatican II".

Présents aux côté du Pape le Cardinal Secrétaire d’Etat et le Cardinal Préfet de la Congrégation pour les Eglises orientales, ont pris part à la réunion : SB le Cardinal Pierre Sfeir, Patriarche des Maronites, SB le Cardinal Emmanuel III Delly, Patriarche des Chaldéens, SB le Cardinal Lubomyr Husar, Archevêque majeur des Ukrainiens, SB le Cardinal Varkey Vithayathil, CSSR, Archevêque majeur des Syro-malabars, SB Antonios Naguib, Patriarche des Coptes, SB Grégoire III Laham, Patriarche des Greco-melkites, SB Ignace Youssif III Younan, Patriarche des Syriens, SB Nerses Bedros XIX Tarmouni, Patriarche des Arméniens, SB Lucian Mureþan, Archevêque majeur des Roumains, SB Baselios Moran Mor Cleemis Thottunkal, Archevêque majeur des Syro-malankars, et SB Fouad Twal, Patriarche latin de Jérusalem. Un communiqué précise que les Patriarches et Archevêques majeurs, après avoir remercié le Saint-Père de son invitation, ont souligné leur fidélité particulière : Il s’agit "des liens de l’orient chrétien que leurs Eglises représentent avec le Successeur de Pierre, pasteur universel, avec son charisme d’unité et de vérité dans l’amour". Dans leurs interventions, ils ont soulevé des problèmes généraux et des questions particulières comme le phénomène migratoire, le contexte oecuménique et inter-religieux dont lequel vivent leurs communautés.

Au début de son discours, le Saint-Père a cité l’Exhortation apostolique Orientale Lumen de Jean-Paul II pour redire le voeu de voir des "Eglises orientales vivaces et en mesure de remplir sa mission avec une nouvelle vigueur apostolique…, de promouvoir l’unité des chrétiens, notamment en Orient, dans le sillage du décret conciliaire sur l’oecuménisme… La perspective oecuménique étant souvent liée aux relations inter-religieuses, l’Eglise toute entière a besoin de l’expérience des Eglises orientales accumulée en la matière depuis le premier millénaire chrétien". Indiquant ensuite que ce synode traiterait de toutes les questions préoccupant les épiscopats orientaux, le Saint-Père a dit à ses hôtes avoir tenu compte de l’appel pour la paix au moyen-orient qu’ils avaient lancé à la fin de l’assemblée synodale d’octobre dernier : Et "je profite de l’occasion pour annoncer la tenue, du 10 au 24 octobre 2010, d’une assemblée spéciale du Synode des évêques qui sera consacrée à "l’Eglise catholique au moyen-orient (communion et témoignage), les croyants ne sont qu’un coeur et qu’une âme".

 

Publicités
Cet article a été publié dans ACTU Assyro-chaldéenne. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s