A l’Est de la Turquie : les derniers chrétiens d’Orient

A l’Est de la Turquie : les derniers chrétiens d’Orient

Une série de reportages que j’ai effectués en mars à l’Est de la Turquie pour la Radio Suisse Romande. En voici le deuxième volet : les derniers chrétiens d’Orient.

Cette région fut la première terre évangélisée, et le fut directement par les apôtres du Christ, notamment par Saint-Thomas. Pour cette raison, les chrétiens d’Orient sont aussi appelés “premiers chrétiens”.

Aujourd’hui, il ne reste plus que 200 à 300 familles de chrétiens (chaldéens, syriaques orthodoxes, syriaques catholiques…), qui parlent encore l’araméen, la langue de Jésus-Christ.

Massacrés et poussés à l’exil vers l’Iran, la Russie et l’Irak durant la Première guerre mondiale, la plupart des chrétiens survivants ont fini de migrer à la fin du XXe siècle (Suède, Allemagne, France, Pays-Bas, Belgique…) car des tensions demeurent.

Sylvie Lasserre rencontre le président des chaldéens de Diyarbakir, Yusuf Karaday, seul à supporter les frais de restauration de l’église chaldéenne, puis se rend dans un village syriaque où vivent encore plusieurs familles, les autres ayant migré vers l’Europe. L’on y célèbre Pâques dans la plus pure tradition: quatre messes par jour dont une à trois heures du matin, chaque nuit durant la semaine pascale. L’on y jeûne plus de la moitié de l’année.

Invité

Sébastien de Courtois est écrivain, journaliste et historien, spécialiste des minorités et des chrétiens d’Orient.

Juriste de formation, il a travaillé dans un cabinet d’avocats puis au Sénat comme attaché parlementaire. Après un DEA consacré aux minorités syriaques de l’Empire ottoman, il consacre depuis 2001 ses travaux à l’étude du christianisme oriental.

Installé à Istanbul, il est correspondant de Réforme en Turquie et il collabore à plusieurs magazines de presse: Figaro Magazine, Géo et Grands Reportages.

Sébastien de Courtois nous parle en direct d’Istanbul de la situation des chrétiens dans l’est de la Turquie, de leur ancrage très ancien dans cette première terre de mission et des perspectives sombres quant à leur avenir.

Il est l’auteur de :

“Le nouveau défi des chrétiens d’Orient, d’Istanbul à Bagdad”, Éditions JC. Lattès, 2009

“Périple en Turquie chrétienne”, Presses de la Renaissance, 2008

“Chrétiens d’Orient sur la route de la soie, dans les pas des Nestoriens”, La Table Ronde, avec les dessins de Bertrand de Miollis, 2007

“Les derniers Araméens, le peuple oublié de Jésus”, avec le photographe Douchan Novakovic, 2007

Sylvie Lasserre

 

Publicités
Cet article a été publié dans ACTU Assyro-chaldéenne. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s