Des blessés de la cathédrale syriaque catholique de Bagdad accueillis à Paris

Des blessés de la cathédrale syriaque catholique de Bagdad accueillis à Paris

Trente-cinq Irakiens blessés dans l’attaque de la cathédrale syriaque catholique de Bagdad, menée le 31 octobre par un commando d’Al-Qaida, sont arrivés par avion lundi soir à Paris pour y être soignés dans le cadre d’un rapatriement sanitaire organisé par la France. En provenance de Bagdad, l’avion médicalisé de la compagnie française Aigle Azur s’est posé vers 22 h 45 à Orly. L’appareil transportant les 35 blessés – 34 chrétiens et un garde du corps musulman, ainsi que 19 accompagnateurs – a été accueilli par le ministre de l’immigration, Eric Besson. Les blessés ont été acheminés en ambulances vers des hôpitaux de la région parisienne. « Dès demain, ils vont avoir une carte provisoire de demandeur d’asile, valable six mois et renouvelable, avec autorisation de travail. Et ils pourront faire une demande d’asile. Cet asile leur sera très généreusement accordé », a déclaré M. Besson à la presse.

Alors que Paris a été vivement critiqué cet été pour les expulsions de Roms, M. Besson a estimé qu’« il faut assumer les deux facettes : fermeté contre l’immigration irrégulière (…) et en même temps générosité, asile, c’est un tout ». Cet accueil des chrétiens d’Irak s’inscrit dans le cadre d’une initiative annoncée en 2007 par la présidence française et visant à accueillir des Irakiens « appartenant à des minorités religieuses vulnérables ». Depuis cette date, 1 300 chrétiens d’Irak ont été accueillis en France. Après l’attaque du 31 octobre, M. Besson avait demandé à ses services d’accueillir 150 personnes supplémentaires. Un second groupe de 93 Irakiens doit être évacué prochainement.

Au total, 46 civils, dont deux prêtres, ont péri, ainsi que sept membres des forces de sécurité dans le carnage du 31 octobre quand, en pleine messe, des hommes armés ont fait irruption dans la cathédrale Notre-Dame du Perpétuel secours, dans le centre de Bagdad. Cette attaque a fait aussi une soixantaine de blessés.

Publicités
Cet article, publié dans ACTU Assyro-chaldéenne, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s