L’Europe veut protéger les chrétiens persécutés

L’Europe veut protéger les chrétiens persécutés

L’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe appelle ses membres à prendre des mesures contre les pays du Proche et du Moyen-Orient où la liberté de religion n’est pas respectée.

La recommandation de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe a été adoptée à une écrasante majorité, par 125 voix contre neuf et treize abstentions. Elle fait suite aux attentats qui ont visé les communautés chrétiennes d’Irak en octobre 2010 et d’Egypte le 1er janvier dernier, faisant respectivement 58 et 21 morts ainsi que de nombreux blessés. Aussi, ce jeudi à Strasbourg, l’Assemblée a-t-elle demandé aux 47 Etats membres de prendre des mesures à l’encontre des Etats du Proche et du Moyen-Orient ne respectant pas la liberté de religion.

Dans le détail, l’Assemblée parlementaire invite le Comité des ministres du Conseil de l’Europe à « élaborer d’urgence une stratégie pour faire respecter la liberté de religion, y compris le droit de changer de religion ». Cette stratégie devrait inclure « une liste de mesures pouvant être prises à l’encontre d’Etats qui sciemment ne protègent pas les confessions religieuses ».

Le refus d’une « victoire du fondamentalisme »

Elle rappelle que le christianisme est né au Proche-Orient il y a plus de 2000 ans et que, « depuis lors il y a toujours eu des communautés chrétiennes dans cette région. La coexistence de congrégations religieuses est un signe de pluralisme et de l’existence d’un environnement propice au développement de la démocratie et des droits de l’homme », affirme l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe. « La disparition des communautés chrétiennes du Proche-Orient serait aussi catastrophique pour l’Islam car elle signifierait la victoire du fondamentalisme », ajoute-t-elle.

Les 11 parlementaires turcs se sont abstenus ou ont voté contre le texte pour protester contre un article dénonçant des incidents survenus lors de la messe de minuit dans deux villages de Chypre nord, une partie de l’île contrôlée par Ankara. « On met sur le même plan des actes de terrorisme et des faits d’intolérance », a regretté le président de leur délégation, Arol Aslan Cebeci, qui a toutefois qualifié de « regrettables » les faits mentionnés. Les quatre parlementaires azerbaïdjanais ont adopté la même position.

Par TF1 News le 27 janvier 2011

Publicités
Cet article, publié dans ACTU Assyro-chaldéenne, Actualités et politique, Chretienté Info, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour L’Europe veut protéger les chrétiens persécutés

  1. Nous ne pouvons que remercier l’Europe de soutenir cette résolution. Lorsque, par solidarité fraternelle j’étais présent, avec nos frères Coptes Orthodoxes devant Notre-Dame de Paris, au nom de notre Église Syro-Orthodoxe-Francophone, j’appelais de mes vœux que les pays où se trouvent, aujourd’hui en situation minoritaire, des chrétientés orientales, on trouve les moyen, comme en France, de séparer Religions et État de manière à ce que, comme en France, chacun ait la liberté de conscience « croire ou ne pas croire » et, pour tous croyants, la liberté de Culte, d’organiser sa vie cultuelle conformément à sa Tradition spirituelle de manière à travailler tous ensemble, activement, dans le respect et la paix, au bien commun, l’unité Nationale et, de ce fait, l’unité et la paix du monde…Lorsque nos frères Assyro-Chaldéens sont persécutés, nous sommes solidaires; lorsque les Coptes Orthodoxes sont endeuillés, nous le sommes avec eux. Nos Chrétientés en Occident, qu’elles soient de rites Occidentaux ou de Rites Orientaux, ne doivent jamais oublier que la Lumière civilisatrice et vivifiante de l’Évangile nous est venue de ce Moyen Orient où subsistent des Témoins de cet Évangile de Vie et de Paix…Nos Chrétientés doivent être solidaires…Nos Institutions, fussent-elles civiles, elles aussi se doivent à cette solidarité, eu égard aux racines chrétiennes qui forment pour une partie non négligeable l’humus culturel de notre « Vieille Europe ». Oui, merci aux Institutions Françaises, merci aux Institutions Européennes de parler « Haut et clair ». Soyons en sûr, agissant ainsi, elles font œuvre de « bon sens », travaillent à éradiquer tous « chocs des cultures », à l’unité et la paix entre tous !
    Votre respectueusement en Notre-Seigneur.
    +Mar Philipose-Mariam, métropolite de l’Église Syro-Orthodoxe-Francophone.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s