Irak : Jeune chrétien enlevé et tué à Kirkouk

Irak : Jeune chrétien enlevé et tué à Kirkouk

Deuil de Mgr Sako et du diocèse

ROME, Mardi 17 mai 2011 (ZENIT.org) – L’archevêque de Kirkouk, Mgr Louis Sako a dénoncé le meurtre de Ashur Yacob Issa, 29 ans, comme « un geste inhumain, contraire à tout principe humain et religieux ».

Le jeune homme avait été enlevé trois jours plus tôt et son corps a été retrouvé avec des signes de torture.

« Aucun homme qui croit en Dieu et a du respect pour la vie ne peut commettre des actes semblables », a confié l’archevêque irakien à l’agence italienne AsiaNews.

« Je lance un appel aux auteurs de ce geste afin qu’ils pensent à qui est resté sans père et sans mari : s’il n’y a pas de justice humaine, tôt ou tard, il y aura la justice divine », a-t-il ajouté.

Le jeune homme avait été enlevé dimanche et une rançon de 100.000 dollars avait été réclamée à ses parents, mais les négociations ne sont pas arrivées à bon port. Le corps du jeune homme a été retrouvé lundi matin, défiguré.

L’archevêque a demandé aux responsables de la sécurité de promouvoir des initiatives afin que « toutes les personnes de bonne volonté s’unissent pour protéger les citoyens ».

Publicités
Cet article, publié dans ACTU Assyro-chaldéenne, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Irak : Jeune chrétien enlevé et tué à Kirkouk

  1. Encore un jeune Martyr ! Une semence de chrétienté est tombée en terre pour porter du grain en abondance…Une étoile de plus brille au firmament de ceux qui ont été mis à part en Christ…Nous prions pour Ashur Yacob Issa, qu’il soit en ce mois dédié, ici, en occident à la Très Ste Vierge, accueilli par cette bonne Mère et introduit dans la joie du Ressuscité ! Que son sacrifice ne soit pas vain, qu’il soit vengé par l’effusion une surabondance de grâces de salut pour tous les fils et filles du Peuple Irakien ! Puissent ceux-ci vivre dans la ferveur de leurs convictions respectives mais aussi grandir dans le respect d’autrui, puissent-ils rechercher la Vérité incréée avec ferveur et en témoigner avec ce détachement qui doit être le nôtre quand on traduit l’indicible par d’humains balbutiements pour, finalement recevoir cette parole : « Celui qui appartient à la Vérité entend ma voix ».
    Votre fidèlement et respectueusement.
    +Mar Philipose-Mariam

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s