Les chrétiens de Syrie, la Turquie, et le « D » de Démocratie

Les chrétiens de Syrie, la Turquie, et le « D » de Démocratie

Info Collectif VAN – www.collectifvan.org Des intellectuels assyro-chaldéens-syriaques de la diaspora lancent un appel pour « une solution pacifique dans le cadre du plan Annan » en Syrie. « Nous sommes en faveur d’un pouvoir démocratique, laïc, pluriel, civil et respectueux des droits légitimes de notre peuple en Syrie » déclarent-ils, dénonçant avec force le rôle néfaste de la Turquie. Déjà responsable du génocide de 1915, cette Turquie « en fournissant armes et moyens financiers [à l’opposition syrienne de tendance islamiste], en faisant de la désinformation à l’aide de ses moyens de propagande, est en train de vouloir former une dictature islamique, anti-démocratique » pour « aboutir à la fin de la présence des chrétiens en Syrie ». Les signataires critiquent non seulement la Turquie, mais également « Les régimes du Qatar et d’Arabie Saoudite qui ne connaissent même pas le « D » de Démocratie ». Le Collectif VAN vous propose la traduction de cette déclaration en turc, reprise sur le site du journal arménien de Turquie, Agos, après avoir été publiée sur le site turc Demokrat Haber, le 25 juillet 2012.

Déclaration des chrétiens de Syrie

Des intellectuels assyro-chaldéens-syriaques ont publié un appel

Agos

Mercredi 25 juillet 2012 – 10:31

Des intellectuels assyriens, syriaques, chaldéens, vivant dans différents pays (de leur diaspora) ont publié une Déclaration à propos de ce qui se passe en Syrie. Sous le titre « A notre peuple et à l’opinion publique mondiale », ils déclarent que la Turquie – en fournissant armes et moyens financiers, en faisant de la désinformation à l’aide de ses moyens de propagande – est en train de vouloir former une dictature islamique, anti-démocratique, et que par conséquent, la domination de ses points de vue archaïques, totalitaires, loin de la tolérance religieuse, ne fera qu’aboutir à la fin de la présence des chrétiens dans le pays.
La Déclaration, parue sur le site « Demokrat Haber », est la suivante :

« Dans cette période où d’importants développements ont lieu dans notre région et surtout du fait qu’on avance vers une guerre civile en Syrie, nous, membres du peuple assyrien, syriaque, chaldéen, sentons le devoir de déclarer nos points de vue.

Nous ne pouvons pas penser soutenir une dictature qui nie l’existence de notre peuple. La politique chauvine du parti Baas nous a privés de nos droits les plus légitimes, comme ça s’est passé dans le temps en Irak.

Néanmoins, l’opposition à la dictature Baas de la Syrie qui paraissait démocratique dans les premiers temps, s’est transformée – en grande partie grâce aux soutiens très importants venant de l’étranger – en une organisation de tendance islamiste. Les régimes du Qatar et d’Arabie Saoudite qui ne connaissent même pas le « D » de Démocratie, et la Turquie qui nie l’existence de notre peuple, sont en train de construire une dictature islamiste, non démocratique, par la voix de leur propagande qui fait de la désinformation et avec des soutiens financiers ou des fournitures d’armes. Les différents points de vue fascistes, totalitaires, archaïques, éloignés de la tolérance religieuse – tels ceux d’Al-Qaïda, des Frères musulmans, des Salafistes – entraîneront la mort de notre peuple.  

Malgré nos différences de points de vue entre nous, nous pensons que nous devons former une force indépendante et unie pour nos peuples, les Syriaques, Assyriens, Chaldéens. La formation d’un pouvoir en Syrie, composée d’islamistes, de Salafistes, de Frères musulmans, et de membres d’Al-Qaïda, sera une catastrophe pour notre peuple et pour tous les chrétiens du Moyen-Orient. Notre peuple, dans sa longue et tragique Histoire, a subi différents massacres et génocides aux cris de « Allah Akbar et Mohamed Salavat » (« Dieu est grand et prions pour Mohamed »). Nous nous rappelons très bien du dernier des grands génocides « 1915 Seyfo » (1915 épée).

C’est pourquoi, nous devons construire l’unité de notre peuple et former une plus large union avec tous les chrétiens vivant dans la région pour se préparer à la catastrophe qui va nous arriver. C’est un devoir historique pour nos partis politiques et organisations de prendre les initiatives nécessaires pour former cette union.

Dans ce contexte :

– En tant que peuple chrétien, peuple le plus ancien du Moyen-0rient, ayant déjà plusieurs fois vécu ce genre de catastrophes inquiétantes, nous ne pouvons soutenir des slogans tels que « Allah Akbar », « Appel au Djihad », « Mort aux Infidèles », annonciateurs de catastrophes à l’instar de celles qui se sont déroulées à Idlip, Homs et Der-El-Zor.

– Nous voulons faire connaître notre voix en particulier contre les efforts de la Turquie, de l’Arabie Saoudite et du Qatar qui utilisent leurs moyens médiatiques pour faire de la désinformation à sens unique afin d’apporter au pouvoir un front archaïque et islamiste radical, et d’essayer de présenter au monde entier ce front comme démocratique.

– Nous refusons en particulier des politiques venant de l’extérieur qui veulent faire couler le sang de la région, qui souhaitent une occupation militaire, et la formation d’une zone tampon.

– Afin de faire cesser de couler le sang de nos frères et d’éviter la propagation d’une terrible guerre dans notre région, nous soutenons une solution pacifique dans le cadre du plan Annan.

– Nous sommes en faveur d’un pouvoir démocratique, laïc, pluriel, civil et respectueux des droits légitimes de notre peuple en Syrie.

İbrahim Seven, Politicien, Allemagne
Adnan Challma Külhan, Analyste, Pays-Bas
Abdulmesih BarAbraham, Ingénieur, Allemagne
Denho Özmen, Instructeur, Suède
Shabo Boyacı, Activiste, İstanbul
Kuryo Maytab, Avocat, Allemagne
Soner Önder, Doctorant à l’Université d’Amsterdam, Pays-Bas
Abut Can, Consultant Scientifique, Allemagne
Circis Simsek, Entrepreneur, Alllemagne
Kenan Araz, Sociologue, Allemagne
Hanna Can Kerkinni, Ingénieur, Etats-Unis
Acan Nahroyo, Activiste, Allemagne
Michael Abdalla, Professeur, Pologne
Ankido Bakhdi, Journaliste TV, Pays-Bas
Yusuf Bahdi, Juriste, Pays-Bas
Suat Arslanlar, Entrepreneur, Pays-Bas
Robert Rhawi, Entrepreneur, Pays-Bas
Adnan Can Kerkinni, Instructeur, Suède
Emanuel Poli, Economiste, Suède
Musa Yoken, Entrepreneur, Allemagne
Nahro Beth-Kinne, Producteur, Belgique
Nail Akçay, Activiste, Suède
Simon Oğuz, Activiste, Allemagne
Naim Haydo, Activiste, Suisse
Habib Rimmo, Activiste, Suisse
Ferit Altınsu, Ingénieur, Turquie
Yusuf Güney, Psychologue, Autriche

Publicités
Cet article, publié dans ACTU Assyro-chaldéenne, Chretienté Info, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Les chrétiens de Syrie, la Turquie, et le « D » de Démocratie

  1. Père Albert dit :

    Voila une initiative intéressante qui rejoint les propos de notre métropolite, unis au Co^ptes souffrants, devant Notre-Dame de Paris il y a deux ans.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s