Irak : attentat à Kirkouk contre la cathédrale chaldéenne catholique

Irak : attentat à Kirkouk contre la cathédrale chaldéenne catholique

Incompréhension de l’archevêque

ROME, mardi 18 septembre 2012 (ZENIT.org) – Dans le Nord de l’Irak, au sud d’Erbil, la cathédrale chaldéenne catholique de Kirkouk a été la cible d’un attentat dans la nuit de dimanche 16 à lundi, 17 septembre. Une bombe a explosé devant l’une des portes, après la messe du soir, provoquant des dégâts matériels, déplore ce mardi Radio Vatican.

A ce moment-là, indique la même source, l’archevêque, Mgr Louis Sako était en déplacement au Liban pour rencontrer Benoît XVI : « Pour lui, cet acte est à situer dans le cadre des manifestations de colère contre un film islamophobe produit aux Etats-Unis ».

Et de préciser : les caméras ont filmé trois jeunes garçons venus poser la bombe. L’attentat n’a pas été revendiqué mais Mgr Sako l’attribue à des islamistes.

A Bagdad, la communauté copte a reçu des menaces. L’évêque de Kirkouk « ne comprend pas ces représailles ». Il reconnaît que le film est un « outrage contre l’Islam » mais il souligne que les chrétiens arabes « n’ont rien à voir avec l’Amérique ». Il craint d’autres dérapages faisant remarquer que « quand la foule réagit, on ne peut pas la contrôler ».

« On nous dit que l’Islam est tolérant, relève Mgr Sako dans les colonnes de l’Agence France Presse, il faut tout faire pour le montrer. Quand il y a un problème, on doit réagir, c’est vrai. Mais pas de cette manière-là, pas en attaquant des personnes innocentes ici et là par vengeance. Je crois que c’est un mélange d’émotion et d’ignorance, il faut y remédier. Comment ? Il faut changer le discours. Et puis les responsables des gouvernements doivent prendre position, il faut chercher une manière de juger les personnes qui ont créé cette situation-là, tout en protégeant les ambassades et les populations locales, les citoyens».

Publicités
Cet article, publié dans ACTU Assyro-chaldéenne, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Irak : attentat à Kirkouk contre la cathédrale chaldéenne catholique

  1. Rien ne peut, ni ne saurait justifier le recours à la violence ! S’il est intolérable au nom d’une « liberté d’expression » de justifier la licence d’offenser les symboles représentatifs de la Foi de millions de Croyants, nous devrions au contraire nous unir pour réclamer pour l’autre ce qu’on désir pour soi , pour réclamer les uns pour les autres le stricte respect de ce que les Croyants ont au monde de plus cher: Ceux que nous reconnaissons pour nos Maîtres dans la Foi…

    En effet, qui ne voit que, le plus souvent, bien plus que les symboles Musulmans, ce sont les symboles Chrétiens qui sont ridiculisés, outragés, salis ? Et pourtant, aucune levée de boucliers, encore moins d’idée de violentes vengeance !

    Nous pourrions bien, pourtant -Et nous le faisons volontiers!- accepter sans broncher, et même sourire avec eux de la manière dont tel ou tel est en droit de faire ressortir, en les caricaturant, les « petits côtés » , les défauts, les dérives des Croyants (C’est même un service qui nous est rendu pour nous rappeler à notre devoir de cohérence).

    Mais attaquer les symboles de la Foi de Croyants quels qu’il soient, me paraît inacceptable, irresponsable et dangereux pour le bien commun et l’ordre publique dans la mesure ou de tels faits , tellement discourtois, sont autant d’incitation aux haines et vengeances qui nuisent au « bien vivre ensemble »…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s