En union avec le pape François

En union avec le pape François 

Messe à la basilique du Sacré-Cœur le Samedi 7 septembre 2013

Alors que le pape François présidait une veillée, place Saint-Pierre, et que, dans les diocèses du monde entier, les fidèles priaient pour la paix, les Marseillais ont répondu nombreux, le samedi 7 septembre, à l’invitation de Mgr Pontier.

Notre archevêque a présidé la messe et la veillée de prière pour la paix en Syrie, au Moyen-Orient et dans le monde en la basilique du Sacré-Cœur, en présence de représentants des Eglises catholiques de rite oriental et des autres confessions chrétiennes. « Aujourd’hui, ce rassemblement dominical prend une intensité particulière parce que nous sommes unis au pape François et à d’innombrables communautés dans le monde qui, en ces temps d’incertitude, se tournent vers Dieu pour implorer la puissance de son Esprit, en pensant, en particulier, au drame que vit le peuple de Syrie », a-t-il déclaré dans son mot d’accueil.

Et dans son homélie, Mgr Pontier a expliqué le sens de cette journée de jeûne et de prière : « Jésus nous montre la grandeur humaine dans le pardon, l’oubli de soi, la recherche du bien de tous, le dialogue, la recherche des solutions justes et acceptables, et jusqu’au don de sa vie !

Alors oui, nous nous tournons vers Lui ce soir, remplis d’humilité et animés par une grande confiance ! Nous le reconnaissons : seul Dieu peut ouvrir le cœur des hommes, les retourner, les convertir. Nous sommes habités par cette espérance et nous crions : hommes et femmes en conflit, hommes et femmes en responsabilité, grands et petits, soyez des artisans de paix, de justice, de partage, d’oubli de soi, d’humilité. N’écrasez pas vos frères, ne tuez pas ! Créez les conditions d’un vivre ensemble retrouvé.

Chers amis, si le Saint-Père nous a demandé aussi de jeûner pour la paix, c’est pour que notre prière soit accompagnée par un geste sur nous-mêmes, en nous-mêmes. C’est demander au Prince de la paix de venir apaiser ce qui en nous est troublé, agité, à la vue de ces événements lointains. Qu’Il vienne faire de nous des artisans de paix pour que nous prenions notre part dans la victoire de la culture du dialogue et de la paix aujourd’hui dans nos vies, à notre mesure, et aussi dans notre manière de parler de ces événements. »

Au cours de la veillée, textes, prières, chants et méditations ont alterné avec la récitation du chapelet, en cette veille de fête de la Nativité de Marie. Le Notre Père a été prié en araméen, en arabe et en arménien. Et avant l’exposition du Saint-Sacrement, l’assemblée a dit la prière de François d’Assise : « Seigneur, fais de moi un instrument de ta paix ! »

A la fin de la célébration, Mgr Pontier a invité à poursuivre ce temps en famille, en paroisse et en mouvement.

Vous trouverez en pièces jointes l’homélie de Mgr Pontier et quelques photos de la célébration.

A suivre sur le site du diocèse http://marseille.catholique.fr

Publicités
Cet article, publié dans Chretienté Info, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s