Les religieuses de Maaloula libérées

Les religieuses de Maaloula libérées

OLJ/Reuters, 09/03/2014

Les religieuses de la ville chrétienne syrienne de Maaloula, enlevées début décembre par des hommes armés en Syrie, ont été libérées dimanche après-midi.
Les religieuses avaient été transférées cette semaine à Ersal, ville libanaise proche de la frontière syrienne, a-t-on appris de source proche des services de sécurité libanais.

Le contact a été perdu depuis mercredi avec les treize religieuses et trois auxiliaires du monastère grec-orthodoxe de Sainte Tecla. Un flou total entourait le sort de ces femmes, emmenées par des jihadistes du Front al-Nosra quand ils avaient pris le contrôle de Maaloula.

Les religieuses avaient été conduites de leur couvent vers la région de Yabroud, plus au nord, avait affirmé le 3 décembre le nonce apostolique en Syrie, Mgr Mario Zenari.

Maaloula, située à 55 km au nord de Damas, compte un grand nombre d’églises. Elle doit sa renommée à ses refuges troglodytiques datant des premiers siècles du christianisme. La majorité de ses habitants chrétiens sont grecs-catholiques et parlent l’araméen, la langue du Christ.

Publicités
Cet article, publié dans ACTU Assyro-chaldéenne, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s