Congrès de la jeunesse chaldéenne – « La foi de l’Orient peut raviver celle de l’Occident »

Congrès de la jeunesse chaldéenne – « La foi de l’Orient peut raviver celle de l’Occident »

La 2e édition du Congrès européen de la jeunesse chaldéenne s’est tenue du 11 au 16 août à Körner-Volkenroda, en Allemagne. Une sorte de mini-JMJ qui a rassemblé plus de 400 jeunes chaldéens pour un temps privilégié de prière et de partage. Retour sur l’événement avec le Père Sabri Anar, curé de la paroisse chaldéenne Saint-Thomas-Apôtre de Sarcelles (Val-d’Oise), et initiateur du Congrès, qui fut particulièrement marqué cette année par la situation des chrétiens d’Irak.

congres-europeen-de-la-jeunesse-chaldeenne_articleQuel était le but de ce rassemblement ?

Depuis plusieurs années déjà, je souhaitais permettre aux jeunes chaldéens européens de se rencontrer, de partager sur leur foi, mais aussi sur leur héritage historique et culturel. Dans nos pays déchristianisés, beaucoup se sentent isolés et risquent de perdre leur identité.

Ils sont pourtant porteurs d’un patrimoine fort, dont ils peuvent être témoins. Je crois en effet que la foi de l’Orient peut raviver celle de l’Occident déchristianisé. On le voit par exemple dans le Val-d’Oise : l’Église chaldéenne est forte, et cela porte du fruit pour l’Église universelle.

Depuis sa première édition en 2012, le Congrès rencontre-t-il le succès attendu ?

Oui, nous avons accueilli à chaque fois plus de 400 jeunes, dont 85 Français cette année, et 22 prêtres chaldéens venus de toute l’Europe. Nous avons également reçu Mgr Ramzi Garmo, archevêque chaldéen de Téhéran (Iran), et visiteur apostolique pour l’Église chaldéenne d’Europe.

Nous souhaitons organiser cet événement tous les deux à trois ans, comme les JMJ. C’est une nécessité pour ces jeunes qui sont très enthousiastes : tous se sont dits prêts à retenter l’expérience !

Par quels moyens avez-vous choisi de vous unir aux chrétiens d’Irak ?

Durant toute la semaine, nous étions en grande communion avec nos frères et sœurs persécutés. Une journée de jeûne et de prière a notamment été organisée à cette intention, ainsi qu’un appel aux dons. Des temps de réflexions ont également été organisés. Enfin, les 22 prêtres ont écrit une lettre aux dirigeants de tous les pays d’Europe, afin de les rendre attentifs au sort de ces minorités persécutées.

En tant que prêtre chaldéen, quel regard portez-vous sur la situation en Irak ?

Ces événements me dépassent totalement. Nous ne pensions pas qu’ils prendraient une telle ampleur, ni que la communauté internationale peinerait tant à y faire face. Nous sommes totalement démunis.

Il ne nous reste donc qu’à soutenir spirituellement, moralement et matériellement, ces hommes et ces femmes souffrants. Je pense notamment à l’accueil des futurs réfugiés, qui devra être l’un de nos soucis principaux dans les jours qui viennent.

Bertille Perrin (http://www.famillechretienne.fr)

Publicités
Cet article, publié dans ACTU Assyro-chaldéenne, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s