Irak: L’archevêque d’Erbil demande une intervention militaire occidentale

Irak: L’archevêque d’Erbil demande une intervention militaire occidentale

39106_bashar-warda_440x260Pour Mgr Bachar Warda, archevêque chaldéen du diocèse d’Erbil, sans action militaire directe sur le terrain, les chrétiens en Irak « n’en ont plus pour longtemps ».

En voyage à Londres, Mgr Bachar Warda a déclaré à plusieurs députés britanniques que les frappes aériennes n’étaient « pas suffisantes » pour vaincre les militants de l’État islamique, relate (en anglais) la BBC ce mardi 10 février. Selon la radio, il aurait même « supplié » les parlementaires de déployer les troupes occidentales.

Mgr Warda a expliqué à une délégation de députés de plusieurs partis que les communautés chrétiennes d’Irak s’étaient « considérablement » réduites au cours de la dernière décennie. Il a rappelé le chiffre de 1,4 millions de chrétiens en Irak sous le régime de Saddam Hussein.

L’été dernier, des dizaines de milliers de chrétiens et yézidis irakiens ont fui leurs maisons, menacés de mort s’ils ne renonçaient pas à leur foi. Le Catholic Herald précise (en anglais) que le diocèse de Mgr Warda couvre le territoire sous contrôle kurde, qui est devenu le foyer de plus de 120.000 réfugiés chrétiens irakiens ayant fui quand l’Etat islamique a envahi des villes telles que Mossoul et Qaraqosh.

« Plus d’autre solution »

« Nous n’avons pas beaucoup de temps en tant que chrétiens dans cette région, a-t-il déclaré. En tant que catholique, c’est difficile à dire, mais j’en appelle à l’action militaire, il n’y a plus d’autre solution maintenant. »

Et l’archevêque chaldéen d’Erbil de préciser que les autres évêques chrétiens encore en Irak partageaient son point de vue selon lequel l’Occident devrait entreprendre une action militaire, qu’il décrit comme « une solution regrettable », mais nécessaire. Pour l’ancien ministre conservateur John Gummer Cabinet, le discours de l’archevêque constitue un exemple du « dilemme désespéré dans lequel se trouve aujourd’hui la communauté chrétienne d’Irak ».

«Un dernier recours»

« Après avoir subi la guerre, ils la demandent maintenant comme un dernier recours », a-t-il déclaré à la BBC. Elizabeth Berridge, députée conservatrice et présidente du groupe interparlementaire sur la liberté religieuse, se dit « choquée » d’entendre un archevêque catholique dire qu’une action militaire était la seule option. « La situation doit être mauvaise, diabolique même, pour que soit l’appel d’un archevêque catholique », a-t-elle ajouté.

Cette prise de position de Mgr Warda intervient après la publication récente, outre-Manche, d’un rapport du Comité spécial de Défense (en anglais) faisant état du rôle « étonnamment modeste » du Royaume-Uni dans la lutte contre les extrémistes de l’Etat islamique et qu’il devait être intensifié. En réponse au rapport, un porte-parole du gouvernement a parlé d’une « approche globale » de la coalition internationale contre Daech, par des frappes aériennes et en s’attaquant à ses sources d’argent et son recrutement de combattants étrangers.

Publicités
Cet article, publié dans ACTU Assyro-chaldéenne, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s